Aller au contenu principal

Boutique

Retrouvez les ouvrages suivants en vente à la librairie du musée de la Céramique :

 

 

Carole Chebron
Sur la pointe des pieds

On pourra toujours venir au musée de la Céramique de Rouen pour vérifier la typologie des plats Poterat ou Guillibaud, pour se délecter des lambrequins, cornes et chinoiseries qui font la gloire de la faïence rouennaise. Mais depuis plusieurs années l'horizon de cette vénérable institution s'est considérablement élargi : la création contemporaine y dialogue joyeusement avec le passé, tendant des fils à travers le temps comme Carole Chebron dans ses œuvres troublantes.

C'est le moment d'oublier tout ce que l'on range habituellement sous le terme de « céramique contemporaine ». L'univers de Carole Chebron n'est que sensations, mémoire et passage. Il n'y a plus d'objets mais des reflets, les traces d'une histoire. La porcelaine y est méconnaissable ou transfigurée. C'est un champ nouveau pour l'incomparable matière, et un bel hommage que lui rend une artiste qui la connaît parfaitement et en enseigne les techniques à l'Institut de Céramique Française à Sèvres. Après une participation remarquée à la biennale de Nabeul en Tunisie, c'est la première exposition de Carole Chebron dans un musée. Elle s'est immiscée dans l'opulente maison avec la délicatesse que suggère le titre, « sur la pointe des pieds ». En éternelle voyageuse, sensible et critique, qui semble avoir recréé dans son atelier la matière des émotions ressenties sur le chemin. Défiant l'écrasement d'un monde brutal et marchand, son projet est comme la porcelaine : pur, fragile et précieux.

Prix : 7 €

 


 

Céramique fiction

Céramique fiction présente à Rouen les recherches céramiques les plus contemporaines, en reprenant et fusionnant, la première partie de la Nouvelle Biennale de Céramique de Châteauroux et l'exposition Contrepoint II du musée du Louvre, De l'objet d'art à la sculpture.

Céramique fiction n'a cependant rien d'un simple remix mais tout d'une exposition réjouissante ! Rejointe par de nouveaux artistes, elle a également été l'occasion de montrer des œuvres et des installations nouvelles. Il ne s'agissait nullement en effet de réunir les expositions précédentes sous un titre commun mais bien d'inventer une autre manifestation construite en regard des collections permanentes du musée des Beaux-Arts et du musée de la Céramique.

Réunie sur le thème du corps, du rapport sensuel et charnel établi entre l'artiste et la matière, céramique ou argile brute, la centaine d'œuvres présentées relève de vingt-six artistes contemporains. Que ceux-ci pratiquent ou non depuis toujours la céramique ou qu'ils ne l'approchent qu'occasionnellement, le temps d'une œuvre, d'une collaboration, n'a en rien influencé l'accrochage. Seule l'interaction avec les collections a présidé toute mise en espace. Si certaines œuvres privilégient volontiers la légèreté, jouent des qualités intrinsèques de la matière, mettant en valeur avec grâce, la plasticité ou la préciosité de la porcelaine par exemple, d'autres font montre d'un esprit en tout point contradictoire, creusant volontiers les pistes les plus inattendues. La céramique, alors associée aux matériaux les plus variés, suscite des réactions qui ne lui ressemblent pas, interroge voire dérange, mais surprend toujours.

Deux parcours se sont très vites distingués. Les œuvres monumentales ont trouvé leurs marques ans les espaces du musée des Beaux-Arts, tandis que se dessinait au musée de la Céramique une présentation plus intimiste où chaque œuvre disposait d'une salle.

Vendu avec un DVD

Prix : 18 €

 


 

Le Corps, l'Atelier, le Paysage
Céramique dans l'art contemporain

La biennale de Châteauroux existe depuis 25 ans. Cette manifestation a acquis au cours des années reconnaissance et légitimité dans le domaine céramique, en confrontant les créations de céramistes indépendants français avec celles d'artistes invités provenant d'autres pays. Aujourd'hui, la biennale s'ouvre à d'autres supports artistiques hors objets ou sculptures, avec des présentations de vidéos, de photographies et d'installations multimédia, dès l'instant que ces expressions conservent l'énergie créatrice liée au matériau-terre. Elle s'attache à montrer que l'expression céramique est d'une modernité insoupçonnée, particulièrement adaptée aux enjeux et aux questionnements des artistes d'aujourd'hui, que ceux-ci privilégient ou non ce moyen d'expression.

Prix : 28 €